Semaine de la Coquille Saint-Jacques

Lancement de la pêche à la Coquille Saint-Jacques

Le 1er octobre marque le début de la pêche à la coquille saint Jacques sur nos côtes françaises.


La pêche à la Coquille Saint jacques est soumise à une réglementation bien particulière sur les côtes françaises. Elle se pratique officiellement entre le 1 octobre et le 15 mai. En dehors de ces dates, la pêche est interdite afin d’assurer la reproduction des coquilles Saint-Jacques durant la période estivale. Les journées de pêche sont limitées à 3 jours/semaine sur une courte durée de 45 minutes. Le patron pêcheur a la responsabilité de choisir les jours d’activité. 

Un quota précis de pêche est établi par marée : 

1 800 kilogrammes par navire de longueur inférieur à 15 mètres 
2 000 kilogrammes par navire de longueur comprise entre 15 et 16 mètres 
2 200 kilogrammes par navire de plus de 16 mètres 

 

La pêche à la coquille Saint-jacques est un “art traînant”. Les dragues montées sur des ressorts dites “dragues anglaises” s’enfoncent dans la mer jusqu’à toucher les fonds marins. Ces armatures métalliques sont traînées sur le fond de la mer afin de déterrer les coquilles Saint-jacques du sable et des rochers. Les bateaux qui les tractent sont généralement de petites tailles (entre 10-16m) et quelque 220 bateaux sont autorisés à pêcher la coquille saint-jacques en France.


Pour être commercialisée la coquille Saint-Jacques doit faire au moins 11 cm. La taille est directement contrôlée sur le bateau par les marins à l'aide d’une pige, les coquilles qui ne sont pas encore arrivées à maturité sont immédiatement rejetée en mer. 

Enfin, les coquilles réglementaires doivent être conservées à bord et débarquées entières au port, elles seront pesées lors du débarquement. La coquille Saint jacques est ensuite directement vendue à la criée et sur les marchés, on compte environ 5 coquilles Saint Jacques pour 1 kg.


C’est en Bretagne que se situe le premier gisement national de coquilles Saint jacques, dans la Baie de Saint-Brieuc.

L’ouverture de la Baie de Seine début décembre est aussi un moment incontournable avec un gisement de coquilles en abondance.


Les fruits de mer et crustacés offrent de multiples bienfaits nutritionnels, il est conseillé d’en manger régulièrement toute l’année en profitant de leurs saisonnalités.

La noix de saint Jacques se déguste de différentes manières, crue finement tranchée en carpaccio, poêlée délicatement ou encore gratinées au four accompagné de légumes de saison.