Ouverture de la pêche à la coquille saint-jacques en baie de seine

Lundi 25 novembre, la pêche à la coquille Saint-Jacques en baie de Seine a été déclarée ouverte, un moment très attendu pour la profession maritime normande. 


Véritable emblème en Normandie, la coquille Saint-Jacques apprécie la baie de Seine. La température de l’eau, les fonds marins et l’abondance de planctons sont propice à son développement, d’autant plus lorsque que la ressource est préservée.

La Normandie est actuellement la première région de France pour la pêche à la coquille saint-Jacques. Cette année, au moins 25 000 tonnes de coquilles seront à pêcher dans le gisement. 


Cette pêche est strictement réglementée par la loi, des quotas de pêche ainsi que les dates d'ouverture et fermeture varient d’une année à l’autre. L’objectif étant de préserver la ressource pour l’avenir et garantir une qualité de produit exceptionnelle.

 

Les règles de stockages à bord sont déterminées par l’arrêté n°182 :

Navire inférieur ou égal à 10 mètres : 1 000 kg

Navire entre 10 et 12 mètres : 1 500 kg

Navire entre 12 et 15 mètres : 1 800 kg

Navire supérieur à 15 mètres : 2 000 kg 

Un seul débarquement par jour est autorisé et les sorties en mer sont limitées à 1h30.


Les bateaux normands disposent d’environ 200 licences pour accéder au gisement contre 17 en provenance de Boulogne.  

La coquille Saint-Jacques en baie de Seine est certifiée label rouge depuis 2002, elle est la première à bénéficier de ce label en tant que produit de la mer sauvage. 


La coquille Saint-Jacques en baie de Seine est une coquille dont le corail se reconstitue rapidement, elle peut être pêchée au bout de deux ans de croissance.

La coquille Saint-Jacques reste le roi des coquillages, joyau de la gastronomie qui se démarque par sa noix et son corail généreux.