Le tourteau breton

Un crustacé d'exception

C’est la pleine saison du tourteau, ce crabe dormeur est l’un des crustacés les plus consommés en raison de ses pinces charnues et de sa chair au goût subtilement iodé. L’origine de son nom vient de sa carapace qui avec sa forme dentelée n’est pas sans rappeler une tourte. Chaque année, plus de 150 tonnes de tourteaux et araignées de mer sont pêchés par nos marins de Béganton et débarqués sur nos côtes bretonnes.

 

Une pêche responsable

Nos tourteaux sont pêchés par nos 5 bateaux caseyeurs et débarqués sur les côtes bretonnes. Cette pêche plus respectueuse des fonds marins garantit également des crustacés d’un certain âge et d’une taille appréciable.

 

Un crustacé d’exception

À peine débarqués, nos tourteaux rejoignent nos viviers de Roscoff alimentés en eau de mer continuellement renouvelée pour un crustacé toujours frais. Ils sont ensuite triés à la main pour garantir un crabe savoureux de première qualité. Certains préféreront les mâles ayant de plus grosses pinces et d’autres les femelles ayant souvent plus de corail. Le mâle a un abdomen pointu et une tête aplatie quand la femme a une tête arrondie et un abdomen plus large.